Dans les entrailles des deux Maxi-Trimarans Idec Sport et Spindrift II

By 21 novembre 2015 Non classé No Comments

Alors que les deux maxi-trimarans Idec Sport et Spindrift II sont amarrés à Brest pour tenter de remporter le trophée Jules-Verne, les équipages peaufinent les derniers détails à bord. Ils dévoilent au Télégramme leur cadre de vie pendant un bon mois et demi.

Partiriez-vous autour du monde, pendant 45 jours, à bord d’Idec Sport ou de Spindrift-II ? Pas sûr, après avoir visité les intérieurs spartiates de ces deux machines de course. Strict minimum, confort plus que relatif, coques en carbone assourdissantes. Le Trophée Jules-Verne : tout sauf les vacances au Club Med

Ajoutez les mouvements du bateau, la vitesse, l’humidité et le rythme de « croisière » à 20 noeuds de moyenne (35 km/h)… Vous avez intérêt d’avoir un bon physique et un excellent mental pour tenir la cadence pendant un moins et demi-non-stop à bord d’un bateau de course. Allez, petite visite à l’intérieur, pour en avoir le coeur net et se dire qu’on sera sûrement mieux cet hiver au coin du feu.

La suite de l’article consultable ici

21 novembre 2015 à 08h23 par Stéphane Jézéquel
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/maxi-trimarans-comme-si-vous-y-etiez-21-11-2015-10858372.php#TCEP2ASOqjfqbSZ9.9