L’Hermione était de retour à Brest du 10 au 17 août 2015

Pour sa première escale française après sa campagne américaine, l’Hermione à choisi Brest. Une étape bretonne qui a souligné le lien historique fort entre Brest et le navire de La Fayette car c’est ici que La Fayette a débarqué le 6 février 1779 au terme de sa première campagne américaine. A l’occasion de cette venue exceptionnelle, et pour accompagner les visites, à quai, de l’Hermione, un village a pris forme sur le Quai Malbert avec de nombreuses animations, expositions et activités, à terre et en mer.

Vous avez été plus de 172 000 à être venus à sa rencontre, découvrir les animations, profiter de balades en mer, et près de 12 500 à avoir pu fouler le pont de cette emblématique frégate. Merci de votre ferveur, et rendez-vous à Brest 2016 !

Une rencontre sur les quais comme en mer

Plus de 15 000 personnes sur les quais, 2000 personnes embarquées sur les vedettes et voiliers du patrimoine et 400 bateaux en mer étaient au rendez-vous pour voir l’Hermione poser l’ancre à Brest après son voyage aux Etats-Unis.

Le 10 août 2015, c’est en fin de matinée que  l’Hermione s’est présentée à la pointe Saint-Mathieu, attendue par la frégate de la Marine nationale Latouche-Tréville. Toutes voiles dehors, l’Hermione est entrée en rade de Brest, accueillie par une vingtaine de vieux gréements et des centaines de  voiliers de plaisance.

Avant son attendue entrée dans le port de Brest, les deux frégates ont échangées des coups de canon, suivi de l’entrée en action des lances du remorqueur l’Abeille Bourbon. C’est acclamée par tous que l’Hermione accosta quai Malbert, avec une vive émotion de l’équipage, 18 marins professionnels et 60 bénévoles, massés sur le pont pour saluer la foule.

Ils ont dit :

François Cuillandre, maire de Brest : « C’est un bonheur et un honneur pour nous d’accueillir l’Hermione à Brest. Elle reviendra l’année prochaine à nos grandes fêtes maritimes et sera une des étoiles de cette édition. »

Yann Cariou , commandant de l’Hermione: « Cette fabuleuse frégate nous a étonné mais surtout l’équipage qui a énormément donné puisque chaque mille comptait pour être fidèle au rendez-vous à Brest. »

Benedict Donnelly, président de l’association Hermione-Lafayette: « Votre accueil nous fait chaud au coeur à la fin de ce voyage qui fut un symbole d’amitié et de partage. »

Un village à terre avec de nombreuses animations autour de l’Hermione

La venue de l’Hermione était l’événement incontournable de l’été 2015 à Brest. Du 10 au 17 août le port à vécu au rythme de ce bateau emblématique. De nombreuses animations, exposition exceptionnelle sur l’Hermione, des animations autour du bateau, mais aussi démonstrations et initiations nautiques, rencontres, débats, ateliers pour les petits comme pour les plus grands, sans oublier la musique et les arts de la rue.

© D.Leroux/Brest2016

Une fréquentation exceptionnelle

«Nous avons dû demander à l’Association Hermione-La Fayette d’augmenter le plafond de visites », souligne François Arbellot, directeur de Brest Événements Nautiques. Ont donc pu monter à bord de L’Hermione quelque 12.672 visiteurs, au lieu des 7.000 estimés « dans l’idéal de départ ». Cet idéal a largement dépassé les espérances des commerçants, mais aussi des acteurs du nautisme. Les bateaux du patrimoine, à l’image du Notre-Dame-de-Rumengol, ont promené sur la rade 902 personnes, en une semaine. Les bateaux de balade plus « classiques », comme l’Azénor et le Brestoâ, ont augmenté leur fréquentation de près de 20 %, comptabilisant 824 personnes embarquées.

Le Télégramme – Mardi 18 août 2015

Sorties en mer du 11 au 16 août sur les Voiliers Traditionnels de la Rade

Tout au long de la semaine, plus de 900 personnes ont pu embarquer en mer pour une sortie de deux heures sur un des voiliers traditionnels de la rade parmi le Loch Monna, le Dalh Mad et le Notre Dame de Rumengol. Pendant cette sortie un membres d’équipage de l’association Hermione a pu conter son expérience sur la frégate !

l’Hermione, un bateau chargé d’histoire

Il faudrait plus que quelques lignes pour raconter l’histoire de ce bateau mais en voici quelques éléments. L’Hermione est un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. Elle est connue pour avoir conduit le marquis de La Fayette aux États-Unis en 1780, lui permettant de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Une réplique de l’Hermione de 1779 a été construite à Rochefort à partir de 1997 et lancée le 7 septembre dernier. Elle part le 18 avril pour sa campagne aux USA, retraçant son parcours initial, pour revenir le 10 août à Brest.

Après son escale brestoise, l’Hermione mit le cap vers Bordeaux avant de rejoindre son port d’attache, Rochefort.

L’emblématique frégate sera de retour à Brest en juillet 2016, à l’occasion des fêtes maritimes de Brest 2016, qui se dérouleront du 13 au 19 juillet prochain.

© D.Leroux/Brest2016

Benedict Donnelly, Président de l’association Hermione La Fayette :

« Merci Brest ! Ils nous ont réservé un accueil exceptionnel à terre et en mer. C’était grandiose. C’est une grande fierté pour nous tous, membres de l’association et de l’équipage d’avoir été reçus de cette manière. Les Brestois ont, une nouvelle fois, démontré qu’ils étaient des gens de mer. Cette escale avait été choisie, au delà des aspects historiques que nous connaissons, pour remercier les Brestois et les Bretons pour tout ce qu’ils ont apporté au patrimoine maritime. Sans eux, ce projet de reconstruction de L’Hermione n’aurait sans doute pas vu le jour. Nous étions heureux de leur rendre un peu de ce qu’ils nous ont apporté et ils nous l’ont rendu au centuple. Que rêver de mieux que ce que nous avons vécu. Un grand coup de chapeau et un immense merci aux Brestois et aux Bretons ! »